Redonner vie aux sites fonciers ferroviaires désaffectés

La SNCF est l’un des premiers propriétaires fonciers de France : Espaces Ferroviaires, la filiale d’aménagement urbain et de développement immobilier du Groupe, métamorphose des fonciers ferroviaires désaffectés en nouveaux quartiers bas carbone, ancrés dans les dynamiques des territoires, fabricant une ville plus sobre et résiliente.

A u cœur des villes, de vastes emprises ferroviaires n’ayant plus d’utilité d’exploitation occupent des lieux stratégiques. Ces sites complexes offrent un potentiel exceptionnel pour développer la ville de demain et la faire vivre dans toutes ses composantes fonctionnelles. Espaces Ferroviaires, filiale d’aménagement urbain et de développement immobilier de SNCF, a pour vocation de redonner vie à ces fonciers ferroviaires désaffectés se situant à Paris ou en région. Elle les métamorphose en de nouveaux morceaux de ville, en quartier bas carbone offrant une qualité de vie durable et moderne aux usagers, et accompagne ainsi les mutations urbaines et sociétales de notre temps. Mais Espaces Ferroviaires est aussi l’héritière de l’histoire du rail et du train : elle s’attache donc à conserver et revisiter le patrimoine industriel remarquable des sites ferroviaires qu’elle valorise.

Sur ses emprises en cours de mutation, la SNCF ouvre ses sites à des affectations innovantes et solidaires en privilégiant « un urbanisme de transition » pour créer une dynamique urbaine en ces lieux en avant-première du projet urbain. Ces projets temporaires sont animés par des collectifs, des associations ou des artistes, attirant un public renouvelé et faisant émerger des usages innovants. La démarche contribue à préfigurer les projets urbains à venir et facilite leur mise en œuvre ultérieure, tant vis-à-vis des riverains que des collectivités territoriales concernées. Elle est aussi créatrice de valeur économique, sociale, environnementale et de lien avec les territoires.

Des quartiers durables

L’enjeu pour Espaces Ferroviaires est de métamorphoser des fonciers hérités du patrimoine industriel SNCF en allant plus loin que les objectifs environnementaux fixés par les cadres règlementaires : « Pour répondre aux problématiques de durabilité, nous agissons à plusieurs niveaux. D’une part, nos quartiers sont bas carbone. D’autre part, nous concevons la mixité programmatique de chaque projet, du quartier à l’îlot en passant par les bâtiments, de manière à inclure la vie dans la ville. En dialoguant avec les futurs usagers, le quartier acquiert une dynamique nouvelle qui repose sur la cohésion sociale, l’épanouissement des habitants sans omettre le développement économique. » précise la filiale.

Retour haut de page